Petit live en français découverte de Substance 3D Stager (French)

Nov 22, 2022 | Français, Livestreams, News, Tutorials | 0 comments

Petit live avec Pauline Goyard sur Adobe Live France, pour réaliser un petit projet de parfum...

J’ai eu l’occasion il y a quelques mois de streamer avec Pauline pour présenter les nouveautés liés à l’écosystème Substance 3D, et nous nous étions promis de remettre ça . En effet, Pauline  est à la fois photographe, connaît très bien Photoshop et Lightroom, mais s’initie tout juste en 3D, ce qui peut être intimidant. C’est une situation que connaissent de nombreux artistes de la communauté Creative Cloud et qui veulent se mettre à la 3D : par où commencer? Pauline m’a donc suggéré de faire une série de livestreams où nous tenterions de démystifier le thème.

 

La 3D c’est compliqué ?

Une idée reçue et persistante serait que la 3D serait trop compliquée et réservée à un public d’artistes techniques. Si cela était vrai il y a quelques années, les logiciels 3D ont su évoluer afin de se débarrasser de certaines barrières techniques et faire la part belle à la créativité.

Bien entendu, le monde de la 3D reste vaste et l’erreur la plus commune est d’essayer de tout faire en même temps. En effet, Il faut mieux se fixer des objectifs précis, et maîtriser chaque compétence une par une. L’une des erreurs dans l’apprentissage de la 3D est de présenter les étapes de construction d’un projet dans l’ordre chronologique. Nous commençons donc avec  un concept art, ensuite le modeling, ensuite le texturing, parfois l’animation, etc…

Présenter la 3D de cette manière laisse sous entendre qu’il faut maîtriser toutes ces étapes pour pouvoir débuter un projet. Or ce n’est plus vrai. De nombreuses ressources (modèles 3D, matériaux…) sont déjà prêtes à l’emploi. On peut très bien, dans un premier temps, se focaliser sur la création d’une scène 3D sans avoir à créer les éléments qui la composent. Pour faire une analogie, on ne demande pas à un photographe de construire tous les éléments présents sur ces clichés. En revanche il va s’exprimer en choisissant la composition, l’éclairage etc…

Bien démarrer avec Substance 3D Stager

 

C’est d’ailleurs ce que nous avons fait avec Pauline lors de ce premier livestream : nous avons construit une scène autour d’un parfum puis généré une image finale. Sans à aucun moment avoir à modéliser quoi que ce soit : j’ai pris tous les éléments soit dans le logiciel, soit sur la librairie substance 3D Assets.

Ainsi, nous, nous avons plus nous focaliser sur plusieurs points. Premièrement, la manipulation des élémentd 3D( modèles, matériaux, éclairage…). Deuxièmement. La navigation dans une scène 3D. Et ensuite, comment choisir une composition et un éclairage convaincant ? Encore une fois, pas besoin de tout maîtriser pour commencer à faire des choses sympas en 3D.

A chaque étape son logiciel…

La philosophie derrière les produits substance 3D est de justement séparer les grandes étapes de création 3D en plusieurs logiciels, au lieu d’avoir un gros logiciel qui fait tout et qui aurait une interface plus complexe. Personnellement, j’ai la conviction que Substance 3D Stager est parfait pour débuter en 3D si vous venez du monde Creative Cloud, car les connaissances que vous avez en composition, éclairage,etc… sont directement utilisable dans Stager.

Related Posts